Le comportement

Comment agit Polysulphate

Des essais privés et des essais officiels ont montré que Polysulphate est aussi efficace que les meilleures sources disponibles des éléments nutritifs principaux qu’il contient. Il s’épand également bien à 24 mètres et même au delà.

Les essais Polysulphate ont porté sur la démonstration que ses éléments nutritifs principaux - soufre, potassium et magnésium - sont parfaitement disponibles pour la plante. Des plantes ont été cultivées en pots, recevant des sources de sulfates de potassium et de magnésium purs, ou de Polysulphate.

ABSORPTION COMPARATIVE DE NUTRIMENTS DE POLYSULPHATE PAR RAPPORT A DES SOURCES DE NUTRIMENTS STANDARD ET UN TEMOIN NON-FERTILISE
ABSORPTION COMPARATIVE DE NUTRIMENTS DE POLYSULPHATE PAR RAPPORT A DES SOURCES DE NUTRIMENTS STANDARD ET UN TEMOIN NON-FERTILISE

Ces essais ont été répétés de nombreuses fois au cours des dix dernières années, tant en pots qu’en plein champ. Dans tous les cas Polysulphate s’est comporté aussi bien ou mieux que les meilleures solutions standard.

Des essais récents dans le Lincolnshire, Royaume-Uni, ont également étudié la réponse du chou à l’engrais soufré. Les résultats ont montré une amélioration du rendement de 40% par une application de Polysulphate.

REPONSE EN RENDEMENT DU CHOU BLANC AU POLYSULPHATE
(2009 - essai sur site déficient en S)
REPONSE EN RENDEMENT DU CHOU BLANC AU POLYSULPHATE

Des essais d’épandage ont été entrepris. Polysulphate est un produit sec, granulé 2-4mm, qui est disponible dans son état naturel. Les essais, effectués en France, au Danemark et en Allemagne, ont confirmé une excellente courbe de recouvrement à 36 m avec un coefficient de variation de 4,3% et une bonne qualité d’épandage jusqu’à 40 mètres.

COURBE D’EPANDAGE AVEC RECOUVREMENT
COURBE D’EPANDAGE AVEC RECOUVREMENT

Recherches publiques

“Le coefficient apparent d’utilisation du potassium indique que tout le potassium [de Polysulphate] appliqué a été absorbé par l’herbe. Des effets significatifs ont également été observés avec l’absorption du magnésium. La teneur en soufre dans l’herbe a été considérablement augmentée par rapport au témoin.” Essai d’herbe en pot # 1, Levington, 1999.

“Il y a un effet dose de Polysulphate, la dose pleine étant équivalente au traitement standard. Polysulphate est une bonne source de soufre pour l’herbe.” Essai d’herbe en pot # 2, Levington, 1999.

“Les résultats indiquent que Polysulphate fournit du soufre sous une forme disponible immédiatement après l’apport.” HDRA essais de culture biologique, 2001.

“Les notations visuelles de vigueur à la récolte ont atteint en moyenne 92 pour le traitement Polysulphate contre 72 pour le témoin sans soufre.” Essai chou en plein champ, OAT, 2009.